Aller au contenu Aller à la recherche
Aller au contenu Aller à la recherche

­Audrey

Audrey

Quel monde pour Hector?

Quand le souffle de la COVID-19 a atteint son village de 6 000 âmes, Audrey a dû prendre les décisions. « Le premier mois a amené une grosse surcharge de travail, mais après ça, une fois que tout a été mis en place, ça a été plus tranquille. » On n’attendait plus madame la mairesse nulle part.

­Audrey

Mais une surprise de taille l’attendait. « Vers la mi-avril, j’ai su que j’étais enceinte. Moi et mon conjoint, on voulait avoir une famille, mais c’est arrivé plus vite qu’on l’avait prévu. »

Audrey a toujours su qu’elle ferait de la politique un jour. Être mère, moins. « Le milieu professionnel a toujours pris beaucoup de place dans ma vie. J’ai été attachée politique, j’ai été élue au conseil municipal, puis mairesse. Je me suis toujours demandé si j’allais être une bonne maman… » Hector était pressé de voir ses parents. Il s’est pointé le nez au début décembre.

Audrey a pris ses 18 semaines de congé de maternité, c’est le maximum pour les mairesses mères. « J’adore être maman, ça donne une autre perspective à ma vie, j’ai envie de mettre du temps dans ma famille. » Elle est convaincue qu’elle arrivera à jongler avec ses chapeaux de mère et de mairesse. Peu importe ce à quoi ressemblera le monde d’Hector, sa maman sera là.

Lire le portrait complet d’Audrey dans le magazine GF