Aller au contenu Aller à la recherche
Aller au contenu Aller à la recherche

Diminution du recours au congé de paternité au début de la pandémie

Une première analyse révèle une diminution de la prise du congé de paternité par les pères québécois au cours de la première année de la pandémie, plus particulièrement pendant le premier confinement.

Publié le 13 septembre 2022

Depuis 2006 au Québec, les pères peuvent avoir accès à un congé de paternité rémunéré à la naissance ou à l’adoption d’un enfant. Les bénéfices de la prise d’un tel congé sont nombreux : renforcement du lien d’attachement envers l’enfant, prise de conscience des soins à prodiguer, meilleure répartition des tâches au sein du couple, etc. Des bénéfices particulièrement appréciables dans le contexte où les femmes consacrent plus de temps que les hommes aux tâches familiales et domestiques. Bien qu’une majorité de pères du Québec recourent désormais au congé de paternité, l’analyse de Sophie Mathieu et de Marie Gendron révèle qu’ils ont été moins nombreux à le faire au début de la pandémie.

De fait, les données administratives du Régime québécois d’assurance parentale (RQAP) montrent que le taux d’utilisation du congé de paternité, soit le pourcentage de nouveaux pères qui se sont prévalus de ce congé, a diminué entre 2019 et 2020, et ce, pour la première fois depuis 2006, passant de 72 % à 70 %. Ce sont les mois de février à juillet 2020, associés à la première période de confinement liée à la pandémie de COVID-19, qui affichent les taux d’utilisation du congé de paternité les plus faibles au cours de cette même année.

En revanche, la proportion de nouvelles mères qui recourent à des prestations de maternité a connu une légère hausse entre 2019 et 2020, passant de 79,6 % à 80,9 %. L’année 2020 marque ainsi la première fois depuis 2006 où l’écart entre le taux d’utilisation des congés de maternité et de paternité a crû. Des données supplémentaires seront requises pour connaître les causes de la situation observée en 2020 et pour mieux mesurer son évolution.

Taux d’utilisation des congés de maternité et de paternité, Québec, 2006-2020

­
Graphique – Diminution du recours au congé de paternité au début de la pandémie

Source : Mathieu, Sophie et Marie Gendron, 2022.

Ce contenu a été préparé par Catherine Lefrançois du Conseil du statut de la femme.

Pour en savoir plus