Aller au contenu Aller à la recherche
/ / Journée internationale de la fille

Journée internationale de la fille

La Journée internationale de la fille (ou Journée internationale des filles) vient rappeler que l’égalité entre les filles et les garçons est l’une des clés de notre avenir collectif.

En décembre 2011, l’Assemblée générale des Nations Unies déclare le 11 octobre Journée internationale de la fille. Une façon de reconnaître les droits des filles et les obstacles particuliers auxquels elles se heurtent à travers le monde.

L’importance de l’accès à l’éducation

Considérant l’importance d’investir dans l’autonomisation des filles et des adolescentes, cette journée mondiale rappelle l’importance d’améliorer les perspectives d’avenir laissées aux jeunes filles.

Elle sensibilise également l’opinion publique aux inégalités dont elles souffrent à travers le monde en raison de leur sexe : accès à l’éducation, nutrition, droits juridiques, soins médicaux, protection contre la discrimination, la violence et le mariage forcé, etc.

La Journée internationale de la fille réitère l’importance de l’éducation comme vecteur essentiel pour l’éradication de la pauvreté, et pour la pleine participation des filles à la société et dans les décisions qui les concernent.

« Aujourd’hui, toute une génération de filles se prépare à entrer dans un monde du travail en rapide mutation, transformé notamment par l’innovation et l’automatisation. Ce contexte demande des travailleurs de plus en plus instruits et qualifiés. Or, un quart des jeunes – pour la plupart des femmes – ne sont actuellement ni scolarisés, ni formés ou employés.

Parmi ces jeunes, plus de 90 % de ceux vivant dans des pays en développement travailleront dans le secteur informel, où le salaire est soit faible soit inexistant, et où l’abus et l’exploitation font la norme. »

– Organisation des Nation unies

Abonnez-vous

Recevez toutes les publications du Conseil en vous abonnant à notre liste de diffusion.

Inscription