Aller au contenu Aller à la recherche
/ / Journée internationale des femmes

Journée internationale des femmes

fichier: template-prixAgir

8 mars

Connu sous les appellations « Journée internationale de la femme », « Journée internationale des femmes », « Journée internationale des droits des femmes » ou « #JIF2021 », le 8 mars est une date charnière du calendrier féministe.

Elles, c'est nous format carré
Huit femmes pour le 8 mars : #ellescestnous

Célébré dans de nombreux pays à travers le monde, le 8 mars est défini par les Nations Unies comme « un jour où les femmes sont reconnues pour leurs réalisations, sans égard aux divisions, qu’elles soient nationales, ethniques, linguistiques, culturelles, économiques ou politiques. C’est une occasion de faire le point sur les luttes et les réalisations passées, et surtout, de préparer l’avenir et les opportunités qui attendent les futures générations de femmes. »

En 2021 : Elles, c’est nous

Cette année, le Conseil du statut de la femme (CSF) célèbre le 8 mars, la Journée internationale des femmes, avec la publication de Elles, c’est nous.

Huit récits de femmes aux différents parcours qui, toutes, nous ressemblent. Leurs mots font écho à nos maux. Leurs aspirations rejoignent nos désirs.

La pandémie qui a bouleversé le monde n’a laissé personne indemne. Ces huit Québécoises ont accepté de nous confier leurs doutes ainsi que leurs espoirs pour un monde plus égalitaire. Laissez leurs récits vous inspirer et plongez dans le dossier que le CSF leur consacre.

Elles, c’est nous. Leurs histoires, ce sont aussi un peu les nôtres.

Un numéro spécial du magazine GF

La Gazette des femmes a laissé le soin de mettre en scène les récits de ces huit femmes à la journaliste Mylène Moisan. Vibrante, chaleureuse et profondément humaniste, sa plume nous emmène sur les routes du Québec à la découverte de leurs vies.

En plein coeur de la pandémie, Marie-Lee, enseignante en 6e année, a dû apprendre à captiver l’attention de sa classe par écrans interposés. Tout un défi, qu’elle a relevé avec brio.

Il y a aussi Gemma, 94 ans, grande admiratrice du travail de celles et ceux qui prennent soin d’elle dans sa résidence pour personnes aînées. Cette nonagénaire conserve un moral d’acier, même si elle ne voit plus autant ses petits-enfants.

Mylène Moisan est également partie à la rencontre d’Andrea. La jeune femme d’affaires a su relever ses manches pour adapter intelligemment son entreprise à la pandémie et la maintenir à flot.

Venues d’horizons divers, Audrey, Catherine, Josianne, Line et Maude partagent un point commun. Les revers de la pandémie n’ont guère entamé leur détermination. Toutes sont résolues à vivre le mieux possible les années à venir. Elles gardent espoir et nous donnent foi en l’avenir.

Suivez leurs récits avec le mot-clic #ellescestnous.

L’origine du 8 mars

Lien vers le quiz : à toi de jouer

Le 8 mars puise ses racines au début du 20e siècle. Les luttes ouvrières pour le suffrage universel féminin, en Amérique du Nord et en Europe ont vu éclore des revendications nouvelles. Le 8 mars se veut aussi un hommage à toutes celles qui se sont battues et qui ont pavé la voie.

Savez-vous quels autres événements historiques ont mené à l’instauration de la Journée internationale des femmes? Découvrez notre nouvelle page de quiz et répondez à notre jeu-questionnaire pour le savoir!

Toutes les réponses se retrouvent dans le feuillet L’origine véritable du 8 mars produit par le Conseil du statut de la femme.

Les femmes et la pandémie

Les femmes et la pandémie.
Pour en savoir plus, nous vous invitons à lire le grand dossier du CSF sur les femmes et la pandémie

Les femmes sont majoritaires à soigner, à nourrir, à laver et à éduquer.

Or, la pandémie a eu d’importantes incidences sociales et économiques pour celles qui prennent soin du Québec.

Le Conseil du statut de la femme, qui occupe à la fois un rôle de conseil et de sensibilisation, a ainsi publié en 2020 le grand dossier Les femmes et la pandémie – toujours d’actualité – sur les conséquences de la pandémie de la COVID-19 pour les femmes.

Le magazine Gazettes des femmes a de plus consacré sa double édition estivale à la Pandémie.

De l’Argentine à l’Irlande, de l’Allemagne à l’Australie, de l’Afrique à l’Europe, des journalistes sont allé.e.s à la rencontre des femmes du monde pour raconter leur quotidien, leurs défis et leur réalité qui, quelle que soit leur provenance, se ressemblent.

Loin de la déferlante de chiffres, au-delà des courbes épidémiologiques vallonnées, le magazine Gazette des femmes est parti à la rencontre des femmes du monde.

Abonnez-vous

Recevez toutes les publications du Conseil en vous abonnant à notre liste de diffusion.

Inscription