Aller au contenu Aller à la recherche
/

Actualités

fichier: home.php

Infections et mortalité : les femmes toujours davantage frappées

Depuis le début de la deuxième vague de la pandémie, en septembre 2020, le Québec enregistre un nombre de nouveaux cas dépassant le sommet de la première vague du printemps. En revanche, bien qu’il soit en hausse, le nombre de décès se situe à des niveaux bien inférieurs à ceux observés au printemps. Tant sur le plan des cas confirmés que sur celui des décès, les femmes présentent encore des taux plus élevés que les hommes.

Le télétravail des femmes pendant et après la pandémie

La crise sanitaire a conduit des milliers de personnes à travailler de la maison. Du jour au lendemain, sans l’avoir choisi et sans s’y être préparées, elles se sont lancées dans le télétravail. Elles ont dû apprivoiser des outils technologiques, composer avec un nouveau rythme de communication avec les collègues et gestionnaires. Pour les parents de jeunes enfants, ce bouleversement du quotidien s’est de surcroît conjugué avec la fermeture des écoles et garderies au printemps dernier.

Reprise de l’emploi chez les femmes: une trêve entre deux vagues?

L’Enquête sur la population active de septembre 2020 révèle que l’augmentation de l’emploi au Québec, l’une des plus marquées du Canada, touche autant les femmes que les hommes. Alors qu’une deuxième vague de contagion s’amorce, assiste-t-on à un répit entre deux périodes de ralentissement économique?

L’entrepreneuriat féminin en mode survie

La crise économique générée par la COVID-19 aurait affecté plus durement les entreprises détenues par des femmes que l’ensemble des entreprises québécoises. Des menaces de fermeture planent sur plusieurs d’entre elles. Un constat qui s’explique en grande partie par la concentration de l’entrepreneuriat féminin dans les entreprises en émergence et de petite taille.

Abonnez-vous

Recevez toutes les publications du Conseil en vous abonnant à notre liste de diffusion.

Inscription